Le métier de vétérinaire est plus qu’un travail, c’est en réalité, bien souvent, une véritable vocation. Nombreux sont les jeunes qui ont rêvé durant toute leur enfance de devenir vétérinaire. Tous les enfants aiment les animaux. Pour certains, ce souhait a disparu avec le temps, pour d’autres en revanche, l’envie de faire ce métier s’est accentué avec les années. Être proche des animaux, les soigner et participer à leur bien-être… Tout cela est un accomplissement pour les vétérinaires.

Si vous êtes aujourd’hui en quête d’informations pour devenir vétérinaire, c’est très certainement que le métier vous intéresse. Vous allez voir que les métiers auprès des animaux sont nombreux et qu’ils ne se cantonnent pas uniquement au vétérinaire pour animaux de compagnie. Le vétérinaire est un véritable médecin généraliste des animaux, et même plus ! Il est en effet un médecin, mais aussi un chirurgien, un dentiste ou encore un nutritionniste. Les études de vétérinaire demandent donc un apprentissage poussé et complet et une motivation sans faille.

Il existe une voie principale pour atteindre votre objectif simplement, mais vous pouvez également opérer différemment si jamais vous aviez déjà débuté d’autres études. Pour autant, tous les prétendants au titre de vétérinaire devront passer par l’une des 4 écoles présentes en France. Voyons cela en détail.

Nous verrons également que pour devenir vétérinaire, de longues études sont à prévoir. Si vous ne souhaitez pas réaliser de trop longues études, d’autres voies sont possibles pour travailler auprès des animaux.

Le diplôme pour devenir vétérinaire

Le diplôme de docteur vétérinaire n’est octroyé que par une poignée d’établissements. Ils sont au nombre de 4 et sont présents à Nantes, Lyon, Toulouse et Maison Alfort. Ces établissements possèdent le même cursus qui débouche sur le Diplôme d’Etat de Docteur Vétérinaire.

Pendant 3 années, les étudiants apprendront les bases et les grandes lignes du métier notamment grâce à des cours de sciences fondamentales, de santé publique, de législation et de gestion d’entreprise. Ils apprendront également à effectuer des examens sur des animaux, pour découvrir le côté pratique du métier.

La quatrième année est consacrée aux stages. Chaque élève devra effectuer des stages dans différents services du centre hospitalier de l’école. A la fin de l’année les élèves passent le Diplôme d’Études Fondamentales Vétérinaire, qui permet de devenir assistant vétérinaire.

Ce n’est qu’avec ce diplôme en poche que vous pourrez poursuivre avec la cinquième année d’étude vétérinaire. Cette cinquième année consiste à un approfondissement du métier dans un secteur choisi. Vous pourrez ainsi vous spécialiser dans l’un des domaines suivants :

  • animaux de compagnie
  • animaux de production
  • équidés
  • recherches
  • santé publique vétérinaire
  • industrie

Au terme de cette dernière année, vous pourrez devenir vétérinaire. Il vous sera possible de postuler dans des cabinets de vétérinaire, pour des entreprises spécialisées ou encore d’ouvrir votre propre affaire.

Les pré-requis

Pour entrer dans l’une de ces écoles, il faut passer le concours d’entrée. Pour cela, il est nécessaire d’avoir suivi une classe préparatoire à ce concours : la prépa BCPST (Biologie, Chimie, Physique, Sciences de la Terre).

Le niveau est très élevé et il est conseillé de passer par un bac Scientifique pour ensuite réussir plus facilement sa préparation au concours d’entrée en école vétérinaire.

Après le bac, il est possible de suivre un DUT Génie Biologique ou encore une licence Sciences et Technologie (mention sciences de la vie) pour ensuite passer le concours. Cependant, celui-ci sera peut-être moins facile à avoir. La prépa BCPST reste la meilleure solution pour avoir le plus de chance de réussir le concours d’entrée.

Il est aussi possible de préparer le concours en un an à la suite d’un BTS bioanalyses et contrôle. Dans tous les cas, il faudra alors faire au minimum 7 années d’études après le baccalauréat. Si les longues études ne vous conviennent pas, mais que vous souhaitez tout de même travailler au contact d’animaux, il existe d’autres métiers, tout aussi passionnants et épanouissants.

Devenir assistant ou auxiliaire vétérinaire

Quelles études ?

Assister le vétérinaire dans son quotidien auprès des animaux et de leurs propriétaires, tel est le rôle de l’auxiliaire vétérinaire. Si vous n’avez pas l’envie de vous lancer pour 7 ans d’études, il vous est tout à fait possible de travailler dans un cabinet vétérinaire au contact des animaux.

Pour cela, il vous sera tout de même nécessaire de passer un diplôme reconnu par l’Etat. Dès la sortie de 3e vous pouvez alors opter pour l’une des deux formations suivantes :

  • Le diplôme d’Auxiliaire Vétérinaire Qualifié (AVQ)
  • Le diplôme d’Auxiliaires Spécialisé Vétérinaire (ASV)

Pour intégrer la première formation, il est nécessaire d’avoir un diplôme de niveau V, un CAP agricole par exemple. Pour la deuxième, il faut avoir un BEPA (certification intermédiaire de niveau classe de première, Bac pro). L’idéal est de pouvoir montrer une expérience professionnelle de 1 à 2 ans après la seconde.

L’AVQ est accessible uniquement en alternance et se réalise en un an. Il est ensuite possible de continuer ses études en intégrant la deuxième année de l’ASV. Ce dernier est accessible en formation initiale ou en alternance, grâce à un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage de 2 années.

Le métier d’auxiliaire vétérinaire

Même si le nombre d’années d’études de l’assistant vétérinaire est moins élevé que celui du vétérinaire, il doit néanmoins posséder et apprendre de nombreuses compétences nécessaires au métier.

Une partie de son travail est concentrée sur les animaux. Il faut évidemment connaître les différentes races d’animaux (découvrez 10 races de chiens japonais dans cet article), leurs spécificités et avoir de bonnes notions de biologie et d’anatomie des différentes espèces. Il faut être capable d’assister le vétérinaire lors d’examens pratiqués sur les animaux.

L’autre aspect du métier est davantage administratif et commercial. L’auxiliaire doit en effet accueillir les clients par téléphone et en physique, gérer la prise de rendez-vous, gérer les stocks de médicaments etc. Il s’occupe du bon fonctionnement du cabinet vétérinaire.

Les qualités requises pour devenir vétérinaire ou assistant vétérinaire

Que vous décidiez de devenir vétérinaire ou assistant vétérinaire, certaines qualités seront essentielles pour être à l’aise dans votre travail auprès des animaux.

Il est en effet primordial d’être suffisamment à l’écoute des clients et de leurs animaux afin de pouvoir apporter les meilleurs soins. Pour cela, une grande capacité d’observation est nécessaire. Les animaux ne parlent pas notre langue, il faut donc connaître leur langage et savoir l’analyser. 

Il faut aussi faire preuve d’une patience à toute épreuve, car les animaux ne seront pas toujours coopératifs et il vous faudra parfois déployer beaucoup de temps et d’énergie pour parvenir à vos fins.

L’empathie et la bonne communication sont également nécessaires si vous souhaitez avoir une bonne relation avec votre clientèle. Les propriétaires sont souvent inquiets lorsque leur animal ne va pas bien, il faut réussir à comprendre leur inquiétude et à les rassurer avec des mots appropriés.

Enfin (vous vous en doutez certainement), il faut aimer les animaux et avoir un très bon contact avec eux !

Vous savez à présent tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de vétérinaire et son assistant. En fonction de votre situation actuelle et de vos envies, vous êtes maintenant en mesure de faire votre choix. Devenir vétérinaire est peut-être votre rêve, mais si vous ne pensez pas avoir le niveau ou que vous ne souhaitez pas suivre de longues études, vous savez qu’il existe d’autres chemins !