L’épanouissement personnel est un chemin parfois semé d’embûches. Il demande du travail et une grande connaissance de soi. Que cela soit sur le plan privé ou dans l’environnement professionnel, être épanoui au quotidien passe inévitablement par une phase d’introspection et de questionnement.

Le bien-être étant un pilier de la culture japonaise, la joie et l’épanouissement de soi sont immiscés au rang de philosophie de vie dans l’Empire du soleil levant. Ainsi, en trouvant son, ce qui est communément appelé, ikigai, vous franchiserez la première étape nécessaire au bonheur.

Mais comment trouver son ikigai ?

Qu’est-ce que le ikigai ?

En japonais, le mot ikigai signifie "joie de vivre" et plus généralement "raison d’être". Ainsi, dans la culture japonaise, le ikigai est la raison qui vous pousse à vous lever chaque matin avec la même envie de continuer à avancer.

Bien que pris au sens littéral du terme par les nouvelles générations, ce concept s’est pourtant exporté jusqu’en Occident comme un véritable mode de vie. Cette philosophie nécessite tout de même une série de questionnements et, bien souvent, est porteuse de changement dans la vie de celui qui se lance dans la quête de son ikigai.

Très utile en période de doutes, le concept ikigai vous offre la possibilité de vous recentrer sur vous et d’identifier ce qui est important à vos yeux en mêlant différents axes de votre vie.

Comment trouver son ikigai ?

Quoi de plus personnel et unique que la raison d’être ?

Bien que propre à chacun, le cheminement qui vous permettra d’atteindre un état de joie quotidien et de faire ce que vous aimez est un parcours parfois plus long pour l’un que pour les autres et qui doit passer par certaines étapes incontournables.

En définissant et entrecroisant des cercles bien définis, vous trouvez votre ikigai.

Cercle 1 : ce que vous aimez

Très utilisé pour trouver sa voie professionnelle, l’ikigai peut cependant être appliqué au quotidien. Ainsi, la première étape est de dresser une liste exhaustive de toutes les activités que vous aimez.

Qu’il s’agisse de loisirs, ou de choses plus abstraites, il est indispensable de lister toutes les choses qui vous plaisent. Cela peut être une activité, un idéal ou même un concept, l’important est de ne rien oublier.

Sans surprise, il est presque impossible d’y répondre spontanément, c’est pourquoi la recherche de l’ikigai demande du temps et nécessite une grande connaissance de soi.

De plus, même les choses qui te sembleront les plus étranges doivent être inscrites dans cette liste. Aussi étonnante soit-elle, cette activité fait partie de votre personnalité, d’où l’intérêt de la mentionner.

Cercle 2 : ce pour quoi vous êtes doué

Pour certaines personnes, le talent est inné. Certains seront des musiciens hors pair, d’autres des chefs d’entreprise dans l’âme, et parmi eux, vous ne parvenez pas à identifier votre ou vos talent(s).

Pour y parvenir, il est indispensable de garder à l’esprit qu’être doué ne signifie pas être le meilleur dans un domaine mais plutôt avoir une aptitude marquée pour quelque chose. Ainsi, si vous êtes l’organisateur dénommé pour organiser des vacances ou que vous avez un talent certain pour le dessin au crayon à papier, par exemple, vous pourrez considérer que vous êtes doué pour cette tâche précise.

Il faut donc commencer par identifier les choses pour lesquelles vous êtes naturellement doué.

Cercle 3 : ce pour quoi vous pourrez être payé

La profession que vous exercez joue un rôle central dans l’épanouissement personnel. Aussi, vous devez analyser les raisons pour lesquelles vous pourrez être payé et surtout comment vous souhaitez l’être.

Ainsi, à travers votre expérience et vos connaissances vous identifierez les services ou produits pour lesquels vous pourrez être payé.

Cercle 4 : ce qui vous anime

Dernier cercle, et certainement le plus difficile. Remplir le cercle 4 qui regroupe l’intégralité des éléments qui vous animent n’est pas une mince affaire. En effet, vous devrez d’une part relever vos principes, valeurs mais aussi ce pour quoi vous souhaitez vous battre.

Très intime, les convictions de chacun font ce que nous sommes. Après une longue introspection, vous pourrez poser sur le papier tous les sujets, les thèmes ou les problématiques qui vous tiennent à cœur.

Et ensuite... mon ikigai ?

Une fois tous les cercles complétés, vous devrez les entrecroiser afin de trouver en son centre, votre ikigai. .

Vous associerez des cercles 1 et 2 afin d’identifier vos passions.

Puis ce sera au tour des cercles 2 et 3 être entrecroisé afin d’en savoir plus sur la profession qui vous correspondra le plus.

Pour aller plus loin, les cercles 3 et 4 vous permettront d’identifier votre véritable vocation alors que le 1 et le 4 seront plus axés sur vos missions. En d’autres termes, l’association des cercles 1 et 4 sera un moyen de voir si les missions réalisées au quotidien ont, pour vous, un sens et font partie des choses que vous aimez.

Ainsi vous trouvez votre ikigai qui sera une chose que vous aimez et qui vous anime, pour laquelle vous êtes doué et pouvez être payé. C'est un bon exercice pour trouver le job de ses rêves ou du moins l'activité qui vous donnera envie de vous levez chaque matin avec le sourire.