Il vous arrive de manière régulière de ressentir de la tristesse et une perte de motivation. Vous vivez des périodes durant lesquelles il vous est plus que pénible de vous lever chaque matin pour vous rendre à votre travail ? Vous avez un sentiment de vide immense et avez l’impression que rien ne pourra vous relever ? S’agit-il de simples “coup de mou”, de déprimes passagères…? Ou bien êtes-vous en train de subir les symptômes d'une dépression ?

Il n’est pas évident de reconnaître avec exactitude l’ampleur d’une dépression et on ne prend pas toujours conscience du mal dont nous souffrons. Il s’agit là d’une véritable maladie et vous devez donc en parler avec des professionnels, notamment avec votre médecin ou d’autres personnes compétentes, afin de vous faire diagnostiquer.

Il faut savoir qu’il existe trois niveaux de dépression : légère, modérée ou grave. Le dernier peut conduire au suicide, mais il ne faut pour autant pas prendre les premiers niveaux à la légère. Il faut en effet prendre chaque cas en considération et faire en sorte d’agir rapidement avant que la situation ne s’aggrave.

Voici quelques éléments qui vous aideront à mieux comprendre cette maladie et à reconnaître les symptômes chez vous, ou chez un proche.

Quels sont les symptômes d’une dépression ?

Comment reconnaître la dépression ? Quels éléments peuvent nous mettre la puce à l’oreille ? Il est en effet important de reconnaître les symptôme d’une dépression afin de ne pas prendre ce problème à la légère.

Aujourd’hui, on emploie souvent le terme de “dépression” lorsque l’on parle de déprimes passagères. Pourtant, la dépression est un problème bien plus profond que cela. Il s’agit en fait de moments successifs de déprime, de tristesse, d’ennui ou encore de désespoir… La dépression est une maladie chronique. Cela signifie que ces moments difficiles surviennent régulièrement, à des périodes très rapprochées, qu’il y ait une cause ou non.

Il y a deux types de symptômes dépressifs : les symptômes psychologiques et les symptômes physiques, qui résultent généralement de l’état de santé mentale du malade.

Les symptômes psychologiques

Lorsque l’on pense à la dépression, on imagine plus facilement les symptômes psychologiques qui sont les suivants.

Une personne dépressive connaît un réel sentiment de vide et peut avoir l’impression de ne plus ressentir d’émotion. Pourtant, elle connaît en général une hypersensibilité émotionnelle et réagit de manière négative et parfois violente face à certaines situations.

Elle se dévalorise, se demande même les raisons de son existence et peut également se sentir coupable. Les pleurs sont réguliers. Il lui arrive de pleurer sans raison ou en réaction à un événement normalement anodin qui d’ordinaire ne l’aurait pas fait réagir à ce point.

L’un des autres symptômes d’une dépression est la difficulté à se concentrer. Il est en effet compliqué pour le malade de rester concentrer longtemps, d’être attentif à ce qui l’entoure. Souvent, cela incite même les personnes dépressives à se replier davantage sur soi et d’éviter les contacts sociaux.

Les symptômes physiques

Certaines personnes souffrant de dépression peuvent se sentir ralenties, sans énergie et sans envie. Pour d’autres personnes, les symptômes d’une dépression se manifestent d’une manière plus énergique, la personne ne pourra par exemple pas s’empêcher de marcher ou jouer avec un objet.

Des douleurs physiques peuvent également apparaître. En effet, le corps subit l’état mental de la personne et lorsque son esprit va mal, son corps le montre et lui fait savoir. Il est régulier pour une personne dépressive de ressentir des maux de tête ou bien des douleurs au niveau du dos ou du ventre. Il peut également y avoir une baisse de la libido.

Aussi, les malades peuvent ressentir une variation de leur appétit. Certaines personnes n’ont plus vraiment faim et ont tendance à perdre du poids. D’autres au contraire gagnent en appétit jusqu’à prendre du poids. Certaines personnes se dévalorisent alors encore davantage.

Bien souvent, une personne dépressive se tournera alors vers des addictions. Cela peut être la nourriture, mais également l’alcool ou la drogue. C’est pour cette raison qu’il est primordial de prendre rapidement en charge une personne dépressive avant que le cas ne s’aggrave.

Quelles sont les causes d’une dépression ?

Les causes de la dépression sont diverses. Avant toute chose, il faut savoir que certaines catégories de personnes sont plus susceptibles de développer cette maladie.

Chez les femmes notamment, on constate davantage de cas que chez les hommes. Cela pourrait être dû aux changements hormonaux auxquels elles doivent faire face (ménopause). Les hommes qui vivent seuls sont également à risque.

Chez les adolescents et les personnes âgées, la dépression est aussi plus fréquente. Entre les changements de vie ou l’isolement pour les personnes âgées, il est nécessaire de faire attention à l’apparition de premiers symptômes de la dépression.

Les personnes touchées par une maladie chronique sont aussi plus susceptibles de tomber en dépression. La maladie n’est en effet pas facile à gérer au quotidien et pour certaines personnes, l’incompréhension ou le sentiment de solitude face à la situation peut faire émerger des pensées négatives, voire un sentiment dépressif.

Il semble également que les personnes homosexuelles soient plus touchées que la moyenne par la dépression. Elles connaissent souvent plus d’anxiété au quotidien et en fonction de leur entourage, elles peuvent vivre leur sexualité plus ou moins bien.

Il existe de nombreux facteurs pouvant participer à un état de dépression :

  • le facteur social
  • un terrain génétique favorable
  • les facteurs toxiques (alcool, tabac)
  • les médicaments (effets secondaires)
  • un événement particulier stressant (perte d’un proche, accident, etc.)

Comment traiter cette maladie ?

Que l’on soit atteint de dépression légère, modérée ou sévère, il est possible de traiter les causes et les symptômes de la maladie par diverses manières.

La première réside dans l’entreprise d’une psychothérapie. Cette solution vise à aider le patient à comprendre sa maladie et les causes de sa dépression. On l’aidera à appréhender ses émotions et à gérer les situations de la vie quotidienne au mieux. Cette thérapie peut durer plusieurs mois, voire des années. Elle peut se prolonger même après, pour éviter les rechutes.

Des groupes de soutien peuvent être également une grande aide pour les personnes qui souffrent de cette maladie. Cela permet d’échanger avec d’autres personnes concernée, de parfois relativiser et de se sentir soutenu(e).

Il est possible également de se médicamenter grâce aux antidépresseurs. Il en existe différents types qui visent à agir sur le cerveau. Il s’agit d’actionner ou de supprimer certains mécanismes au niveau des neurotransmetteurs afin de supprimer les symptômes d’une dépression.

Enfin, dans certains cas il sera nécessaire d’opter pour le traitement par électrochocs afin de stimuler certaines parties du cerveau.

Vous pouvez donc vous rendre compte que la dépression n’est pas une simple déprime passagère. Il existe une multitude de causes à cette maladie et nombreux sont les symptômes d’une dépression. Cet article vous permet d’avoir un large aperçu de ce qu’est cette maladie, mais ne se substitue en aucun cas à l’avis d’un médecin. Si vous reconnaissez certains symptômes chez vous ou chez un proche, nous vous conseillons donc d’en parler avec un professionnel de la santé. Il pourra diagnostiquer ou non une forme de dépression et mettre en œuvre avec vous les actions nécessaires pour vous aider.