De plus en plus parlé sur YouTube, Instagram, Pinterest et Google au cours de ces dernières années, le Bullet Journal devient un objet qui d’après certains sauveraient des vies.

Qu’est-ce que c’est ? Comment ça marche ? Est-ce vraiment utile et comment peut-on le débuter et ne pas abandonner au bout de deux jours ? Pour répondre à toutes ces questions, voici un tour d’horizon sur le sujet.

Le Bullet Journal, un organiseur nouvelle génération

Le bullet journal, appelé également Bujo, a été inventé par le designer américain Ryder Caroll. Sur son site, il décrit le Bujo comme un système d’organisation adaptable aux besoins de chacun. C’est un outil d’organisation sur mesure que l’on crée soi-même dans un carnet vierge.

On peut également définir le bullet journal comme un mélange entre un agenda, une to-do list, un journal intime et un carnet de notes.

Le but est de tout conserver sur un seul support pour ne rien oublier. La méthode est de créer plusieurs types de pages pour pouvoir facilement retrouver ses notes et mieux se repérer dans le temps.

Il existe en plusieurs modèles personnalisables selon les envies de chacun.

Les avantages du Bullet Journal

Le bullet journal est un carnet de notes "fait-maison" plus structuré, claire et précis qui a pour objectif de vous permettre de mieux vous organiser dans la vie de tous les jours. Que ce soit pour votre organisation personnelle ou professionnelle, il peut être un véritable outil de développement personnel.

Le Bujo est un nouveau genre d’agenda capable de transformer la personne bordélique qu’on est en une véritable experte en organisation.

Simple et efficace, il vous aidera davantage à être mieux organisé, à gagner plus de temps, à pouvoir mettre vos projets en route et les gérer de manière plus fluide, à suivre de plus près vos activités quotidiennes et bien d’autres encore.

Le Bujo, l’essentiel à savoir

Le système de base repose sur un simple principe à savoir l’utilisation de signes pour marquer l'état d'avancement d'une tâche, d’un projet, d’une activité ou bien d’un événement que l'on a à faire. Exemples :

  • Mettre un point pour indiquer une tâche : faire la vaisselle, la lessive ou sortir la poubelle…
  • Passer une croix une fois que la tâche est effectuée
  • Transformer le point en signe "inférieur à" si la tâche n'a pas été accomplie
  • Transformer le point en signe "supérieur à" si la tâche a été reportée à plus tard
  • Mettre un cercle pour signaler un événement
  • ...

Vous pouvez ajouter autant de signes que vous souhaitez à la liste de base. Mais une fois que vous maîtrisez les essentiels, vous pouvez commencer votre Bujo.

NB : Vous les mettrez en début de page que vous nommerez "Références". À comprendre dans les lignes suivantes.

Guide pratique pour commencer un Bullet Journal

Le Bujo permet non seulement de mettre de l’ordre dans votre vie au quotidien, mais vous permet également de planifier votre journée, votre semaine, vos mois et votre année… Vous pouvez aussi y mettre toutes les idées qui vous passent par la tête.

Avant tout, munissez-vous d’une règle, d’un stylo et d’un carnet ni trop grand ni trop petit, mais moyen que vous pouvez emporter avec vous au quotidien et qui ne risquera pas d’être perdu (un carnet de note au format A5 d’environ 100 pages fera l’affaire). Faites également le plein d’idées !

Le titre de votre Bujo

Il est important que vous créez un joli titre pour votre journal. Votre Bujo vous suivra toute l’année. Il est sympathique d’avoir une première page accueillante. Vous pourrez également la compléter au fil du temps et de vos envies.

La numérotation

Il vous faut aussi prendre quelques instants pour numéroter toutes les pages de votre cahier, ou achetez un cahier déjà numéroté. Vous vous organiserez au mieux en sachant sur quelle page vous avez inscrit vos notes.

L'index du Bullet Journal

Commencez maintenant à créer votre index sur la première double-page vierge de votre carnet. C’est le point de référence de tout votre agenda. Vous le remplirez au fur et à mesure que vous le compléterez.

Le future log ou le planning annuel

Sur les deux doubles-pages qui suivent, vous allez créer ce que Ryder Caroll appelle un "future log".Le future log est une sorte de calendrier qui vous donnera une vue d'ensemble de l'année à venir, mois par mois.

Vous allez partager chacune des quatre pages en trois parties, une partie pour chaque mois. Vous pouvez y noter en dessous de chaque mois les événements prévus de longue date (mariage, date prévue pour accouchement…), les tâches que vous aurez à faire d'ici six mois que, dont vous connaissez déjà l'existence (animation ou service dans un tel ou tel endroit, déménagement d’une amie...), les anniversaires, tout ce qui semble important dans votre vie !

Le monthly log ou le planning mensuel

Pour la page suivante, vous débuterez votre premier "monthly log". Vous y verrez tous les événements importants à venir que vous marquerez pour un mois.

Sur toute la hauteur de la page, notez les dates du mois et les jours correspondants. Notez le mariage ou l’anniversaire prévu pour tel jour et tel date.

Le to-do list

Sur la page suivante, vous préparerez votre to-do list du mois. Vous écrirez toutes les tâches que vous souhaitez accomplir au cours des quatre semaines à venir. Il ne s’agit pas des événements, mais les choses que vous voulez faire et pour lesquels vous n'avez pas encore fixé de date.

Exemples : acheter un cadeau pour un anniversaire, aller chez le dentiste, régler un problème de mutuelle, demander un congé, etc. N’oubliez pas d’y inscrire les tâches dans votre future log que vous prévoyez d’accomplir pour le mois correspondant.

Le daily log ou l’agenda quotidien

Il s’agit d’écrire toutes les choses que vous devez accomplir dans la journée. Vous notez la date en haut de la page. Un petit aperçu :

Lundi 11 Juin
● Passer chez Louis
● Faire la lessive
● Aller au notaire
● Faire les courses du mois

Mardi 12 Juin
● Sortir la poubelle
● Emmener le chien à la vétérinaire
● Faire le ménage
● Anniversaire de Léon

N’oubliez pas d’utiliser les signes pour faire la différence entre les tâches et les événements (point pour les tâches et carré pour fêtes).

Une fois qu’une tâche est faite, vous repassez le point d'une petite croix pour signifier que c'est fait, et plus à faire. Et si à la fin de la journée, vous vous rendez compte que la tâche que vous considérez comme importante n'a finalement que peu d'intérêt, vous la rayez tout simplement.

Les modules d'un Bullet Journal

Ici, sur la première page non entamée qui vient, vous allez écrire les petits plaisirs que vous voulez accomplir tels que les livres à lire, les films à voir, les séries à commencer, les expositions à faire, les listes d'envie, les cadeaux à faire…

Au lieu de les éparpiller sur les mois de l'année, ces tâches thématiques sont rassemblées en un endroit, que vous ne manquerez pas de reporter dans votre index.

Le tracker

Sur une autre page, établissez votre tracker Bullet Journal. C’est une sorte de tableau qui permet d'analyser certains comportements sur le long terme.

Vous marquerez si oui ou non vous avez bu, lu, dormi, mangé de légumes, etc. Le tracker vous permettra de surveiller au mieux votre santé et votre bien-être au quotidien.

Vous pouvez également ajouté un tracker vertical de vos dépenses quotidiennes à votre daily log si cela vous tente.

Comment commencer un bullet journal

Quelques conseils pratiques sur le Bullet Journal

Le bullet journal est minimaliste et se réalise au jour le jour. C’est un outil que l’on peut personnaliser en fonction des besoins de chacun. Le bullet journal est un outil modulable et adaptable selon vos envies. Ce qui veut dire que vous en faites ce que vous voulez !

Vous pouvez inventer tous les signes qui vous conviennent. Vous pouvez créer une vue à échelle hebdomadaire en plus (weekly log ou semainier) du future, du monthly et du daily log pour détailler encore plus votre Bujo.

Vous pouvez créer une toute autre page d’anniversaire. Vous pouvez décorer votre agenda ou mettre des stickers, des tampons ou du masking tape. Vous trouvez de nombreux exemples de Bullet Journal sur le web dont certains sont très colorés et remplis d'illustrations. Cela peut laisser penser à une autre activité qu'est le scrapbooking.

Si vous êtes créatif, n'hésitez donc pas à investir une papeterie à la recherche de fournitures tels que des feutres, crayons de couleur, pochoirs, autocollants, ciseaux ou encore tampons pour décorer le votre.

Au niveau des carnets de notes disponibles sur le marché et, surtout, adaptés à la création d'un Bullet Journal, vous pouvez opter pour le Leuchtturm1917, le top dans le domaine. En plus d'être au format A5 avec une couverture rigide, il a la particularité d'être numéroté et d'avoir une page index. Vous le trouvez avec des lignes, des carreaux ou des pointillés. Vous pouvez également vous tourner vers les carnets Moleskine dont la réputation n'est plus à faire.  Ils possèdent une couverture souple et chaque page est lignée.

Voilà !

Comme vous pouvez le constater, cet outil d'organisation pratique mais aussi amusant est totalement personnalisable. Le Bujo Journal n'a comme limite que vos idées.

Nous espérons que ce guide pour commencer un Bullet Journal vous sera utile et que vous apprécierez votre nouvel organiseur au quotidien.