Nous rêvons tous un jour où l'autre de changer de vie. Mais l'opération nous semble souvent trop difficile ou compliquée, trop radicale. C'est que nous imaginons le résultat final, l'objectif, plutôt que les étapes et solutions à mettre en œuvre pour l'atteindre. Dans son livre du même nom, Darren Hardy a mis en exergue l'effet cumulé ou l'art de changer de vie grâce à une succession de petites décisions.

Changer de vie commence par assumer ses choix

Contrairement à ce que l'on pourrait penser au premier abord, changer de vie ne fait pas suite à une décision et à des actions radicales. Souvent, nous trouvons de nombreuses façons de nous raisonner, de freiner notre envie de changement. Alors quand nous trouvons le courage de prendre les choses en main, la décision est souvent mûrement réfléchie.

Pour autant, le combat vers cette nouvelle vie n'est pas encore gagné. Les actions trop radicales, à l'opposé de nos habitudes, sont difficiles à opérer et à tenir. Le doute peut survenir, insidieux, démotivant. Et il est facile d'accorder du crédit à tous les freins que l'on peut imaginer pour ne pas oser se lancer : et si.... ? Oui mais... ? Demain, parce que là... ?

Changer de vie doit donc s'envisager comme un processus sur le long terme. Une succession de petits efforts, faciles à mettre en œuvre au quotidien, change beaucoup de choses sur le long terme.

Changer de vie commence avant tout par accepter que nous sommes pleinement acteurs de nos décisions. Que ce sont elles qui définissent ce qui nous arrive de bien ou de moins bien et qu'il faut arrêter de chercher à se défausser sur autrui et les événements extérieurs. Il est nécessaire de ne pas perdre de vue cette notion pour redevenir pleinement acteur de sa vie et enfin pouvoir influencer sur sa destinée pour atteindre les objectifs fixés.

L'effet cumulé pour avancer vers son objectif

Vouloir changer de vie peut porter sur un ou plusieurs pans de notre vie : le domaine professionnel, la vie amoureuse, son savoir, sa vie sociale... Peu importe l'étendue des choses que l'on souhaite changer, la méthode reste valable : il est important de procéder par étapes, pas à pas.

Se fixer des petits objectifs, atteignables, apporte de la gratification une fois ceux-ci atteints. Cela entretient et alimente la motivation. Même si à court terme, les changements sont minimes et peuvent parfois paraître insignifiants par rapport aux efforts fournis. Mais à long terme, les effets bénéfiques sont tout à fait perceptibles et mesurables.

L'important est de garder de la constance, jusqu'à ce que les efforts entrepris se transforment en habitude. Ainsi, les plus gros efforts font suite à la prise de décision de changer certains aspects de sa vie, ensuite cela devient plus facile, inconscient. Cet élan, c'est ce que Darren Hardy appelle "l'importance du momentum" ou encore le "Big Mo".

Éliminer les influences négatives qui vous freinent

Faire abstraction des distractions et se prémunir des influences négatives est important pour espérer changer de vie et atteindre son but. Il s'agit d'apprendre à réagir face à ces distractions et négations pour garder sa motivation intacte et son état d'esprit positif.

Ces facteurs sont de plusieurs ordres : internes, c'est à dire ancrés dans l'inconscient ; les associations, autrement dit les fréquentations, les relations sociales ; et l'environnement dans lequel on évolue.

En choisissant les personnes avec qui nous passons du temps et le degré d'attention que nous leur accordons, en sélectionnant les informations que nous emmagasinons, en choisissant les aliments que nous mangeons ou encore les endroits où nous passons du temps... nous influençons le cours de notre vie.

Il s'agit d'arriver à se recentrer sur l'utile et l'agréable, en se détachant du superflu et de se qui nous tire vers le bas ou nous fait stagner.

A lire également : La méthode GTD pour mieux s'organiser au quotidien

L'effet cumulé et la chance

Le facteur chance n'est pas fortuit. Il faut savoir provoquer les choses pour qu'elles arrivent. Ainsi, il faut travailler, encore et toujours, avec ténacité pour obtenir un effet boule de neige dans le positif.

Une phase de préparation est indissociable pour que des opportunités se présentent : définir efficacement ses objectifs, se connaître, savoir où l'on voit, ce qu'il faut pour progresser, qui rencontrer...

L'attitude est aussi un facteur déterminant. Il faut savoir rester optimiste, prendre du recul quand nécessaire, garder confiance. Quoi qu'il arrive et quoi qu'il se passe, il y a toujours quelque chose d'utile à en retirer.

De la préparation et de cette attitude positive découlent la faculté à reconnaître une occasion lorsqu'elle se présente. La situation doit être analysée rapidement et la bonne décision prise.

Car une fois reconnue, l'opportunité doit être saisie. Il s'agit alors de passer à l'action et de ne pas  laisser passer sa chance.

Changer de vie est un processus qui s'envisage sur le long terme. En effectuant un travail sur soi au quotidien, en prenant le temps d'analyser ce que l'on souhaite changer de manière concrète et précise, il est alors possible d'agir, de changer des petites choses petit à petit, de profiter de l'effet cumulé.

En restant constant dans ses efforts, les résultats, d'abord minimes, deviennent flagrants.